président


président

président, ente [ prezidɑ̃, ɑ̃t ] n.
• 1296; lat. præsidens
1Personne qui préside (une assemblée, une réunion ou tout groupement organisé en vue d'une action collective), pour (en) diriger les travaux. directeur. Président d'une société scientifique. Présidente d'un jury de concours. Président d'un conseil d'administration. Président-directeur général. P. D. G. La présidente-directrice-générale. Président de l'Assemblée nationale, du Sénat. Président d'un organisme international.
♢ PRÉSIDENT DU C ONSEIL : sous les IIIe et IVe Républiques, le chef du gouvernement.
Magistrat qui préside un tribunal, une cour. Premier président de la cour d'appel. La présidente du tribunal. Président du jury. « Ce pauvre président des assises [...] avait la larme à l'œil en me condamnant » (Stendhal).
2 Spécialt Le chef de l'État dans une république. Le président de la République française. Sous la Ve République, le président de la République nomme le Premier ministre, préside le Conseil des ministres, promulgue les lois, etc. La présidente de la République finlandaise. Président des États-Unis. Hist. Le prince-président : Louis-Napoléon Bonaparte, le futur Napoléon III. « On accusait le prince-président de vouloir se faire nommer empereur » (Zola).
3 N. f. (1617) Vx Femme d'un président. « Vous connaissez la Présidente Tourvel » (Laclos).

président, présidente nom (latin praesidens, -entis, de praesidere, présider) Personne qui préside une assemblée, une réunion, un tribunal, dont elle dirige les délibérations ou les travaux : Président du Sénat, d'un jury. Personne élue par un bureau ou un conseil et qui est chargée de représenter une association, une organisation, une société : Le président d'un club sportif. Titre du chef de l'État dans une république. ● président, présidente (difficultés) nom (latin praesidens, -entis, de praesidere, présider) Orthographe Président-directeur général : le trait d'union se place entre président et directeur. - Abréviation : P.-D.G. Remarque Un président-directeur général est un dirigeant de société anonyme qui exerce, d'une part, les fonctions de président du conseil d'administration et, d'autre part, celles de directeur général. Le trait d'union qui marque le cumul des fonctions ne doit donc en aucun cas être mis entre directeur et général. ● président, présidente (expressions) nom (latin praesidens, -entis, de praesidere, présider) Président de commune, maire. (S'emploie dans certains cantons.) Président-directeur général (P.-D. G.), jusqu'à la loi de 1966, ancienne dénomination du président du conseil d'administration. (En pratique, désigne le président du conseil d'administration de la société anonyme, lequel en assure également la direction générale.) Président du conseil d'administration, personne physique, membre d'un conseil d'administration d'une société anonyme, élue par les autres administrateurs pour diriger la société. Président du Conseil, chef du gouvernement sous les IIIe et IVe Républiques. ● président, présidente (homonymes) nom (latin praesidens, -entis, de praesidere, présider) présidant participe présent président verbe

président
n. m.
d1./d Personne qui préside une assemblée, qui dirige ses débats. Nommer un président de séance.
|| Premier président: magistrat qui dirige une cour.
d2./d Personne, généralement élue, qui dirige, administre. Président-directeur général d'une société.
|| POLIT Chef de l'état, dans une république.
d3./d (Suisse) Maire dans les cantons de Neuchâtel et du Valais.

⇒PRÉSIDENT, -ENTE, subst.
A.Subst. masc. Celui qui préside une assemblée, une réunion, un groupe, un organisme en ce qu'il en dirige les délibérations, les débats, les travaux. Élire, nommer, remplacer un président; être président à vie; charge de président; ancien, bon, cher, jeune, nouveau, respecté, sage, vénéré, vertueux, vieux, vrai président.
1. [Sans compl. indiquant ce que dirige le président] La cour délibéra sans sortir, et le Président se leva pour prononcer l'arrêt (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.411). Le président lui a encore enjoint de quitter la barre (CAMUS, Étranger, 1942, p.1189):
1. Le président demanda à Mme Mathieu: —C'est bien ainsi que, ce soir-là, les choses se sont passées pour vous, madame?
G. LEROUX, Mystère ch. jaune, 1907, p.133.
Au fém. Trois jours plus tard, le comité des dames patronesses se trouvait constitué. Ces dames ayant nommé Marthe présidente, celle-ci (...) s'était empressée de désigner Mme Paloque comme trésorière (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p.985).
Président + n. propre. Ce même hiver, le président de Montesquieu était mort (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1950, p.116). Je m'adressai aux présidents Léon Blum, Édouard Herriot et Louis Marin (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.258).
Monsieur le président. Vous ne dansez donc pas, monsieur le président? (ZOLA, E. Rougon, 1876, p.174).
En partic.
Président à mortier. Ce n'est pas tout à fait la même chose, sans doute, d'ôter à un président à mortier sa dignité héréditaire qui était une propriété, ou de faire descendre de son siège un juge temporaire qui n'a point de dignité (J. DE MAISTRE, Consid. sur Fr., 1796, p.127). Remplacer deux ou trois cents ministres, gouverneurs de provinces, agents fiscaux et présidents à mortier (A. FRANCE, Opinions J. Coignard, 1893, p.213).
Président d'honneur. Personne qui préside à titre honorifique, sans exercer de fonction réelle. Comme il ne manquait pas d'ambition, il s'était fait élire président d'honneur d'une quantité de sociétés de musique, de sports et de jeux populaires (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.492).
Président-fondateur. M. Vivier n'est plus! Le meilleur hommage que nous puissions rendre à notre Président-Fondateur, est d'assurer avec fidélité la continuité de son oeuvre (Les Amis de Rabelais et de La Devinière, t.3, n° 4, p.136).
2. [Avec un compl. indiquant ce que dirige le président] Président du Sénat, de l'Assemblée nationale; président de séance, d'audience, de chambre, d'université; le président des États-Unis, de l'Italie; le président de la cour, de l'exécutif, de la loge, des missions, de l'Union française. L'archevêque de Sens fut président de la chambre des comptes (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.3, 1821-24, p.380). Quand le président des assises lui demanda s'il avait quelque chose à ajouter, il se leva (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p.482). Jusqu'aux récentes catastrophes, le président de banque ou de chemin de fer était l'idéal de la jeunesse (CARREL, L'Homme, 1935, p.18).
Au fém. Présidente d'une société de bonnes oeuvres. La générale annonça qu'elle verrait l'archevêque à l'inauguration du Pain de saint-Antoine, dont elle était présidente (A. FRANCE, Orme, 1897, p.66):
2. ... je citerai Mme Roosevelt, des États-Unis, M. René Cassin, de la France et M. Neogy, de l'Inde, qui furent respectivement les Présidente, Vice-Président, et Rapporteur de ce premier organisme.
Déclar. univ. Dr. Homme, 1949, p.14.
En partic.
Président du conseil. Chef du gouvernement, généralement chef de la majorité parlementaire, sous la IIIe et la IVe République notamment. Je ne ferais aucune difficulté d'avouer aujourd'hui mon ambition; que je voulusse être président du Conseil, rien là-dedans n'eût été extraordinaire (CHATEAUBR., Mém., t.3, 1848, p.234). Tel était mon état d'esprit, quand, le 1er avril, le président du Conseil me fit prier de passer à son cabinet (JOFFRE, Mém., t.2, 1931, p.447). Le président du conseil avait retrouvé les ressources de son éloquence et de son énergie (Le Monde, 19 janv. 1952, p.1, col. 2).
Président de la République. En France, chef du pouvoir exécutif. Synon. chef de l'État. Et, dès demain, je vais vous annoncer au Président de la République (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p.294). M. Edgar Faure (...) a commencé hier par un temps de plat: visites protocolaires au Président de la République, à MM. Édouard Herriot, Gaston de Monnerville (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.1, col. 1).
DR. COMM.
Président directeur général, présidente directrice générale, rare. (abrév. usuelle P.D.G.). Titre dévolu, jusqu'en 1966, au président du conseil d'administration d'une société (d'apr. TÉZENAS 1972, COL. Comptab. 1975). Lorsque vous êtes, comme Francine Gomez, Présidente Directrice Générale de Waterman, l'une des entreprises françaises connues dans le monde entier (...). Alors, vous ne vous déplacez jamais sans votre carte American Express (L'Express, 11 sept. 1981, p.56, col. 1).
Président du conseil d'administration. Personne physique, membre du conseil d'administration d'une société anonyme et élu par lui pour exercer la direction générale d'une société (d'apr. TÉZENAS 1972, COL. Comptab. 1975, Gestion fin. 1982). Synon. président directeur général.
B.Subst. fém. Épouse d'un président. Madame la première présidente (Ac.). J'ai soutenu la conversation qui roulait sur l'Italie, jusqu'au moment où notre jolie présidente m'a demandé pourquoi je ne prenais pas un siège (DELÉCLUZE, Journal, 1825, p.225). Frédéric Brunner (...) revint saluer poliment le président et la présidente, et se retira (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p.93):
3. Ce jour-là, je reçois, dans un jardin comme je les aime, diverses notabilités, notamment la Présidente de la République, une grande femme très belle, à peu près à l'image conventionnelle de Marianne.
ÉLUARD, Donner, 1939, p.25.
REM. 1. Présidentialisation, subst. fém., pol. Évolution (d'un régime) vers le présidentialisme. Ces conseillers de l'Élysée symbolisent l'évolution du pouvoir vers une présidentialisation extrême et vers le triomphe de la technocratie (Le Point, 23 févr. 1976, p.42, col. 2). Une conception qui tient en un mot (repris lors de l'entretien avec Jacques Chancel): la «présidentialisation» (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1976, p.22, col. 3). 2. Présidentialiser, verbe trans., pol. Donner une importance primordiale à la fonction et aux pouvoirs du président (notamment de la République). Mais à l'approche des échéances électorales, les raisons qui l'ont conduit à présidentialiser et technocratiser le régime demeurent (Le Point, 23 févr. 1976, p.46, col. 2). VGE [Valéry Giscard d'Estaing] pourrait trouver dans ce sondage prétexte à présidentialiser le régime par d'autres moyens (Le Point, 23 août 1976, p.25, col. 2. Empl. pronom. Accroître le rôle, la fonction, les pouvoirs du président; devenir de plus en plus présidentiel. À cet égard, la nouvelle direction [du parti communiste français] marque la prééminence du secrétaire général: le Parti se «présidentialise» (Le Nouvel Observateur, 16 févr. 1976, p.23, col. 1). Chirac, gaulliste, use contre Giscard d'armes —session extraordinaire, commissions d'enquête —que réprouve «l'esprit» du gaullisme; mais il dit qu'il peut arguer que, ce faisant, il tente d'assouplir, d'équilibrer un régime qui n'a cessé de se présidentialiser (Le Point, 5 mars 1979, p.46, col. 2). Part. passé à valeur adj. Un remaniement en septembre pour signifier un redémarrage mais avec Jacques Chirac confirmé à la tête de ce gouvernement présidentialisé (Le Nouvel Observateur, 2 août 1976, p.20, col. 1).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Ac. 1694, 1718: pre-, dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. A. 1. a) Ca 1296 «celui qui préside» (Ordonn. parlem. ds Ch.-V. LANGLOIS, Textes rel. à l'hist. du Parlement, p.162 ds GDF. Compl.: li president ordeneront...); b) 1803 dr. président du tribunal (Arrêté ds B. des Lois de la République fr., 3e série, t.8, p.855). 1835 président de chambre (Ac.); c) 1907 président de séance (BARADAT, Organ. préfect., p.308); 2. a) 1742 «personne chargée de représenter une collectivité» (MONTESQUIEU, Corresp., 27 sept., t.1, p.376: la décision du président de votre Société Royale); b) 1887 président du conseil d'administration (VILLIERS DE L'I.-A., Corresp., p.201); c) 1949 président-directeur-général (BRUNERIE, Industr. alim., p.127); 3. a) 1792 pol. «le chef de l'État» (L. P. MANUEL, Conv., 21 sept. ds BUCHEZ et ROUX, Hist. Parlementaire de la Révolution fr., t.XIX, pp.9 sqq. ds BRUNOT t.9, p.736: Président de la France); 1801 (CRÈVECOEUR, Voyage, t.2, p.306: président des États-Unis; 1821 (LATOUCHE, L'HÉRITIER, Lettres amans, p.40: president de la république vénézuélienne); 1848 (CHATEAUBR., Mém., t.2, p.597: président de la république [en France]); b) 1824 président du Conseil des ministres (Ordonnance, 6 juin, ibid., t.3, p.242); 1843 président du conseil (BALZAC, Illus. perdues, p.50). B. Fém. 1. ca 1485 «femme qui préside» (Mistere du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 3021); 2. 1680 «femme d'un président» (RICH.). Empr. au lat. d'époque impériale praesidens «celui qui a la préséance, gouverneur [de province]; président» lat. chrét. «celui qui préside un office, une réunion chrétienne, chef d'une communauté chrétienne»; part. prés. subst. de praesidere (présider). Fréq. abs. littér.:5176. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 6676, b) 6382; XXes.: a) 7957, b) 8108.
DÉR. Présidentiable, adj. Qui est en mesure de se présenter comme candidat à la présidence (de la République). Chirac, qui avait passé Mitterrand en janvier, double maintenant Rocard et se trouve désormais qualifié de «présidentiable», pour la première fois, par tous les électorats, ceux du PC et du PS compris (Le Point, 28 avr. 1980, p.69, col. 1). Le Parti socialiste, qui, en principe, compte dans ses rangs plusieurs présidentiables, est en train de prendre le risque de les détruire avant de les avoir utilisés (Le Nouvel Observateur, 27 sept., 1980, p.37, col. 3). Empl. subst. Candidat présidentiable. Il est en effet agacé de voir rebondir sans cesse le débat sur les «présidentiables» (L'Express, 1er oct. 1982, p.91, col. 3). []. 1res attest. 1965 subst. (Le Monde, 24 juill., p.4c ds BLOCHW.-RUNK. 1971, p.111), 1980 adj. (Le Point, loc. cit.); de président, suff. -able (cf. ministrable, papable).
BBG. —BARB. Loan-words 1921, p.140. —QUEM. DDL t.11, 17.

président [pʀezidɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1296; empr. lat. præsidens.
1 Celui qui préside (une assemblée, une réunion ou tout groupement organisé en vue d'une action collective), pour (en) diriger les délibérations, les travaux, etc. Directeur.Dr. Magistrat qui préside un tribunal, une cour. → Assigner, cit. 17 et 18; jugement, cit. 1. (1875). || Président et vice-président du tribunal. || Président de chambre (1690), de section. || Président d'audience. || Premier président de la Cour d'appel (→ Bâtonnier, cit. 1). || Président de la Haute (cit. 38) Cour, des assises (cit. 8; et → Assesseur, cit. 2). || Président du jury (→ Énoncé, cit. 2).Hist. || Les présidents du parlement (→ Huissier, cit. 4). || Président au mortier, à mortier. || Premier président (→ Audience, cit. 13; parlement, cit. 2).
1 (…) ce pauvre président des assises, tout juge qu'il est depuis nombre d'années, avait la larme à l'œil en me condamnant.
Stendhal, Le Rouge et le Noir, II, XXLI.
2 (…) le bureau, drapé de rouge, était occupé par trois commissaires fort majestueux. Chacun avait devant soi sa sonnette, et le président frappa trois coups avec le marteau consacré.
Nerval, Nuits d'octobre, IX.
Président d'une société scientifique (→ Ondulation, cit. 1), d'une commission, d'une fédération sportive… || Président de séance. || Président d'un jury d'examen, de concours…Dr. comm. || Président d'un conseil (cit. 27) d'administration. || Le président (→ Gestion, cit. 5), le président-directeur général d'une société. P.-D. G. || Des présidents-directeurs généraux. || Président fondateur.Monsieur le président.Président d'honneur, à titre honorifique.
2 (1792). Chef politique. Le chef de l'État, premier magistrat dans une république. || Le président de la République française (→ Dotation, cit.; élire, cit. 7; magistrat, cit. 9). || Maison civile, militaire du Président. || Sous la Ve République, le Président de la République nomme le Premier ministre (cit. 8), préside le Conseil des ministres, promulgue les lois, peut prononcer la dissolution de l'Assemblée nationale, est le chef des armées, peut recourir aux pouvoirs exceptionnels, a le droit de grâce, etc. (→ la Constitution de 1958, Art. 5 à 17). || Le Président Pompidou; le Président Mitterrand.Présidents des États-Unis.Hist. || Le Prince-Président : Louis-Napoléon Bonaparte, le futur Napoléon III (→ aussi Plébiscite, cit. 2).
3 Dans les derniers jours de novembre, comme le bruit d'un coup d'État courait et qu'on accusait le prince-président de vouloir se faire nommer empereur (…)
Zola, la Fortune des Rougon, III.
4 Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État.
Constitution de 1958, art. 5.
Président du Conseil : sous la IIIe et la IVe République, Chef du gouvernement (Premier ministre qui coordonnait l'activité des ministères et présidait les conseils de cabinet → Dissocier, cit. 2; guider, cit. 13; investir, cit. 5).Président de l'Assemblée nationale (→ Dissolution, cit. 4), du Sénat…Président de l'assemblée générale de l'O. N. U., d'un organisme international…
REM. 1. L'usage qui consiste à faire habituellement précéder le nom de famille de la mention « le président X » ne concerne plus guère que les hommes politiques (le président Herriot, le président Roosevelt). On ne dirait plus, comme au XVIIIe s., le président de Brosses, en parlant d'un juge.
2. En parlant d'une femme, on emploie concurremment le fém. (→ Présidente, 2.) et le masc. Mme X, Président de sociétés. Elle pourrait être ministre, et même président (de la République).
DÉR. Présidence, présidente, présidentialiser, présidentialisme, présidentiel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • president — President. s. m. Celuy qui preside à une compagnie, à une assemblée. On s addressa au President de l assemblée. les Presidents du Concile respondirent. le President du Clergé. le President de la noblesse. le President des Estats. l Archevesque de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • President — Président Pour les articles homonymes, voir Président (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • president — pres·i·dent / pre zə dənt, ˌdent/ n 1: an official chosen to preside over a meeting or assembly 2: an appointed governor of a subordinate political unit 3: the chief officer of an organization (as a corporation or institution) usu. entrusted with …   Law dictionary

  • President — (Кастель Мелла,Италия) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: Via Roncadelle 48, 25030 Кастель М …   Каталог отелей

  • President — Pres i*dent, n. [F. pr[ e]sident, L. praesidens, entis, p. pr. of praesidere. See {Preside}.] 1. One who is elected or appointed to preside; a presiding officer, as of a legislative body. Specifically: (a) The chief officer of a corporation,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • President — ist: eine Pflaumensorte, siehe President (Pflaumensorte) ein britischer Raddampfer, siehe President (1840) die englische Bezeichnung für Präsident im Staatswesen, siehe Präsident in verschiedenen Organisationen und Einrichtungen, siehe Präsident… …   Deutsch Wikipedia

  • President — Pres i*dent, a. Occupying the first rank or chief place; having the highest authority; presiding. [R.] [1913 Webster] His angels president In every province. Milton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • president — (n.) late 14c., appointed governor of a province, chosen leader of a body of persons, from L. praesidentum (nom. praesidens) president, governor, noun use of prp. of praesidere to act as head or chief (see PRESIDE (Cf. preside)). First use for… …   Etymology dictionary

  • President — Pres i*dent, n. Precedent. [Obs.] Bacon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • president — [n] chief executive boss, CEO, chief executive officer, chief of state, commander in chief, head of state, leader, person in charge, premier, prime minister; concept 347 …   New thesaurus